Je paille

05-Jardin-ecomatismes-04

C’est une technique simple, qui consiste à disposer une couche de matériaux organiques au pied des plantes et arbustes afin de les protéger et d’améliorer leur croissance.
Avec le paillage, vous valorisez vos déchets de jardin et réduisez vos déplacements en déchèterie.

Avantages Inconvénient
• réutilise les déchets verts du jardin
• conserve l’humidité dans le sol
• lutte contre le développement des mauvaises herbes
• favorise la vie microbienne
• nécessite un broyeur
pour les gros branchages

PAILLAGE1.fw

 

Matériel

Réaliser du paillis nécessite un broyeur pour les branchages d’arbres et d’arbustes.
Hormis le broyeur, le paillage nécessite peu de matériel car il est effectué avec le réemploi de matériaux présents dans le jardin.

La méthode

Quels déchets verts ?
• feuilles mortes (5 à 10 cm d’épaisseur)
• tontes de gazon (5 cm avec de l’herbe humide et 10 cm avec de l’herbe bien sèche)
• broyat de branches et branchages (recommandé pour des plantations pérennes : 5 cm)
• paillis minéral : cailloux, galets, coquilles d’huîtres

PAILLAGE2.fw

Quand pailler ?
• au printemps : ratissage du paillis pour aérer le sol et renouvellement du paillis d’hiver
• en hiver : dépôt du paillis hivernal
• en été : ratissage et dépôt du paillis estival

 

A savoir
Certaines plantes supportent mal le paillage : ail, oignon, échalotes.
Ne pas pailler des plantes trop jeunes car cela empêche leur croissance.

Attention : les paillis de pins et thuyas sont acides, ils ne sont à utiliser que sur des plantes type terre de bruyère : bruyères, hortensias, magnolias, camélias, rhododendrons.
Ils peuvent être aussi utilisés pour réaliser des allées.

 


Pour tout savoir sur les gestes simples pour un jardin économe et sain

 

>> Téléchargez le guide ou demandez à le recevoir gratuitement chez vous par courrier.

guide_dechets_vert_ouvert.fw